Contrat de rivière Dyle-Gette

lundi 26 février 2024

Riparias côté bureau : guide des meilleures pratiques de gestion

Le projet LIFE RIPARIAS, auquel collabore activement le Contrat de rivière Dyle-Gette, continue son petit bonhomme de chemin. Si pas mal de choses se passent sur le terrain (détection/surveillance entre 2021 et 2022 puis gestions en 2023, cf autre article de cette LI), de nombreux outils sont également développés dans les bureaux. Voyons quelques exemples, à finalité pratique...

Extrait de la newsletter du projet LIFE Riparias (septembre 2023)

LogosLIFE

Se débarrasser des espèces exotiques envahissantes...

Les espèces exotiques envahissantes se distinguent par leur capacité reproductive élevée ainsi qu'un potentiel de dispersion et de compétition remarquable, leur permettant notamment d'étendre rapidement leur aire de répartition. Il va sans dire que plus ces espèces se répandent, plus la lutte devient difficile. Bien que le phénomène des invasions biologiques soit connu depuis des décennies, il persiste une certaine méconnaissance du problème chez de nombreux acteurs de terrain. Il est donc nécessaire de sensibiliser et de former ces acteurs aux meilleures pratiques pour faire face efficacement à la problématique.

1

Oui, mais COMMENT ?

Avec l'aide de l’ensemble des partenaires du projet LIFE RIPARIAS, nous avons élaboré élaboré deux guides des meilleures pratiques de gestion, ayant pour but d'aider et de guider efficacement les gestionnaires impliqués dans la gestion des plantes aquatiques et de berges ainsi que des écrevisses exotiques envahissantes. L'élaboration de ces deux guides a nécessité un travail approfondi qui s'est étendu sur plusieurs années, représentant ainsi une réalisation importante pour le projet. Ces guides serviront d'outils et de ressources essentiels lors des formations pratiques qui auront lieu chaque année entre 2023 et 2026.

2

Savoir identifier les meilleures pratiques de gestion : un bon début

La littérature scientifique internationale regorge d'études démontrant des réussites d'éradication ou de contrôle de plantes ou d'écrevisses exotiques envahissantes à l'échelle du site. Cependant, la plupart de ces études font appel à des traitements chimiques tels que l'utilisation d'herbicides comme le glyphosate pour les plantes, ou de biocides pour les écrevisses. En plus d'être fortement néfaste pour l'environnement, l'utilisation de ces traitements est également controversée et soumise à des réglementations strictes dans notre pays. Dehors donc, la lutte chimique.

Les "meilleures pratiques de gestion" ont été définies par le projet comme étant des pratiques qui ont démontré un niveau d'efficacité acceptable tout en restant réalistes sur le plan opérationnel, ainsi que respectant les principes éthiques et en étant conformes à la législation en vigueur. Cela ne signifie pas nécessairement qu'elles n'ont aucun impact négatif sur l'environnement, mais que les avantages de les mettre en œuvre surpassent les inconvénients potentiels. Ces pratiques ont été expérimentées et validées par de nombreux gestionnaires de terrain et experts impliqués dans la gestion des EEE dans le monde entier.

Bien que ces guides aient été principalement développés comme outil pour les acteurs de terrain impliqués dans la gestion des espèces végétales exotiques envahissantes et des écrevisses, tout le monde peut y trouver des informations essentielles et accessibles pour contribuer à une meilleure compréhension de cette problématique mondiale. En effet, nous pouvons tous agir, à notre échelle, contre l'expansion de ces espèces.

Notez également qu’en 2022, un guide d’identification des espèces exotiques envahissantes ciblées par le projet avait déjà été réalisé.

3

 

Les versions imprimées des guides seront distribuées aux participants lors des prochaines sessions de formation et d'information. La 1ère session aura lieu le 27 février 2024 à Gembloux. En attendant, les versions numériques sont quant à elles déjà disponibles ici. Les 3 guides sont disponibles en anglais, français et néerlandais.

 

Quelle stratégie pour quelle gestion ?

Pour conclure cet article, vous pouvez prendre connaissance de la toute récente stratégie de gestion des espèces exotiques envahissantes telle que définie à l’échelle du projet LIFE RIPARIAS en cliquant sur le lien. Pour rappel, la définition de cette stratégie, production phare du projet et travail de longue haleine, avait notamment impliqué deux consultations publiques des stakeholders des 3 Régions en septembre et décembre 2022. De cette stratégie vont dépendre évidemment les gestions de terrain subséquentes. A parcourir donc avec attention !

Pour vous abonner à la lettre d’information du projet LIFE RIPARIAS, cliquer sur ce lien !

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be