Contrat de rivière Dyle-Gette

dimanche 21 octobre 2018

Le Contrat de rivière en visite à la ferme !

Bandes de prairies extensives, tournières enherbées, un jargon bien spécifique…pour des mesures de préservation qui sont efficaces !

Le Contrat de rivière Dyle-Gette s’est rendu chez Emmanuel Feys à la Ferme des Douze Bonniers à Néthen (Grez-Doiceau) à l’occasion du week-end « Fermes ouvertes » les 25 et 26 juin derniers.

Vos-hotesses

Explications et retour sur les nombreuses activités instructives qui ont été proposées !

Un objectif : présenter au grand public les efforts consentis par le secteur agricole pour préserver les ressources en eau et plusieurs activités : visites guidées et stands d’information, revenons sur chacune d’elles !

 
pulverisateur biofiltre
Démonstration de contrôle technique d'un pulvérisateur
Le biofiltre, pour recycler les résidus de pulvérisation
 

Sur le terrain, notre hôte, dans sa démarche proactive en la matière, applique plusieurs mesures agro-environnementales (MAE) le long de la Néthen dans la propriété du Château Savenel. C’est ainsi qu’accompagnées de spécialistes de la question, une vingtaine de personnes ont pu découvrir des bandes de prairies extensives (MAE3b). Il s'agit de pâtures situées en bordure de cours d’eau qui doivent répondre à un cahier des charges spécifiques pour leur gestion.  Une autre prairie traversée par la Néthen est maintenue au naturel parce qu’elle accueille une faune et une flore à haute valeur biologique (MAE8). Un peu plus éloignées du cours d’eau et parce que les cultures y sont en pente, des tournières anti-érosives (MAE9) sont installées pour limiter les phénomènes de ruissellement et de coulées de boue.

Ces MAE sont toutes présentées de manière vulgarisée dans le classeur «rivières et agriculture » édité par le Contrat de rivière sous le lien : http://www.crdg.be/site/images/stories/crdg/publications/FicheMAE.pdf

 

Mais revenons à notre promenade : pour atteindre la plaine alluviale de la Néthen, cet endroit magnifique empreint de quiétude, son tracé traversait le domaine privé de la famille van Overbeke dont la foret est sous statut Natura 2000. Pour rappel, le réseau N2000 est un statut européen pour la conservation de la nature.  Des mesures spécifiques de gestion sylvicoles sont appliquées dans ces zones, c’était donc l’occasion de les présenter à notre public.

Dans l’enceinte de la ferme, la fête battait son plein entre les dégustations des nombreux produits issus de la ferme, les orchestres divertissants et les rires des enfants qui profitaient des jeux en bois…

ferme

Une occasion pour le CR de sensibiliser le public nombreux des Journées Fermes ouvertes

L’heure était également à l’information : le Contrat de rivière s’est associé à cet évènement pour proposer des stands sur le thème des pesticides tant à usage agricole que domestique, puisque ceux-ci ont un impact démontré et quantifiable sur la qualité des ressources en eau.

L’exposition du Contrat de rivière était accessible tout le week-end pour faire comprendre aux visiteurs les enjeux et les atouts de cette démarche de protection des cours d’eau. Ce fut l’occasion de nombreux échanges enrichissants sur la réalité quotidienne et le ressenti de chacun par rapport à leurs préoccupations environnementales.

L’asbl PhytEauWal a donné des explications durant tout le week-end sur l’utilisation d’un biofiltre. Ce système est destiné à recueillir les résidus des cuves d’un pulvérisateur agricole afin qu’ils soient dégradés.  Il est constitué de plusieurs bacs superposés dans lesquels se trouvent « une portion de champs » c’est à dire de la terre, de la paille et tout son cortège de micro-organismes à usage domestique.

Des explications aussi ont été données sur l’utilisation correcte d’un pulvérisateur car trop souvent encore, les gens ont tendance à « surdoser » les produits en pensant augmenter leur efficacité. Il n’en est rien, bien entendu ! Le particulier participe pour un quart à la pollution de l’eau par les pesticides, d’où les précautions particulières à prendre lors de l’emploi et des manipulations.

Le Comité régional Phyto, était présent également : c’est un pôle de concertation sur les bonnes pratiques phyto-sanitaires. Il s’investit, entres autres, dans des missions d’information et de sensibilisation à l’attention tant des instances publiques que des sphères privées.

Et cerise sur le gâteau, un agent du Centre wallon de Recherches Agronomiques (CRA-W) a proposé au public quelques démonstrations spectaculaires d’un contrôle technique d’un pulvérisateur agricole. En effet, depuis 1995, tous les pulvérisateurs doivent être conformes afin de limiter les risques de pollutions ponctuelles (pollution survenant suite à du matériel défectueux).

Que toutes celles et ceux qui se sont impliqués dans l’organisation de cette journée et sans qui nous n’aurions pu proposer ce programme soient remerciés.  Un merci particulier à Emmanuel Feys qui nous a ouvert ses portes avec beaucoup d’enthousiasme. C’était une première participation dans le cadre de ces journées Fermes ouvertes, l’occasion pour nous de toucher un public varié et non averti. Nul doute que nous envisagerons de reconduire un tel événement.

Site Internet PhytEauwal

Site Internet Comité régional phyto

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 010/62 04 30 ou 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be