Contrat de rivière Dyle-Gette

mardi 21 août 2018

"Kasteelhoeve Wange”, le long de la Petite Gette

Prix belge : Green Key, Clé Verte - Best Practice Competition – Water Challenge

Le 12 janvier 2016, le jury « Best Practice Green Key » s’est réuni au bureau de « Bond Beter Leefmilieu » à Bruxelles. Le thème 2016 vise exclusivement la gestion de l’eau (Water Challenge). Ce concours a pour objectif de valoriser les pratiques les plus innovantes au niveau des établissements labellisés Clé Verte (hôtels, lieux d’évènements, gîtes, chambre d’hôtes, campings, …) et cette année plus particulièrement en matière de gestion de l’eau : économie, traitement des eaux usées, …

Le vainqueur national belge se voit ensuite concourir parmi une sélection internationale d’une 50aine de pays participant à ce même concours. La coordination internationale lancera ces prochaines années le même concours sur d’autres thématiques.

Au programme de la journée du 12 janvier 2016 :
  • Présentation des projets et évaluations
  • Proposition et accord sur la procédure de sélection
  • Comment présenter et améliorer les « meilleures » pratiques dans le futur ?
  • Mise des résultats en commun
Composition du Jury national belge 2015 :
  • Un représentant de l’administration flamande, VVM (Adelheid Vanhille)
  • Un représentant de l’administration wallonne (Isabelle Delgoffe, CRDG)
  • Un représentant de Bruxelles Environnement, BBL (Miriam van Loon)
  • Un expert en eau de chez Good Planet, DBC (Murray Biedler)
  • La responsable de Groene Sleutel en Flandre, Miriam van Loon
  • La responsable de Clé Verte en Wallonie et Bruxelles, IEW (Marie Spaey)
Quelques critères d’évaluation :

Mise en œuvre des pratiques innovantes sur une partie ou sur tout le site concerné, l’information du public sur les pratiques en œuvre, l’utilisation ou la connaissance de ces pratiques par l’entièreté ou partie du personnel, les performances du système (investissement, cout, avantage économique, durabilité, …), …

Participants à la sélection belge 2015 :
  • Hotel Navarra, Brugge
  • Hotel Fevery, Brugge
  • Kasteelhoeve, Wange (4 sous-projets)
  • Hilton, Grand Place Brussel

Soit un total de 7 projets soumis à l’évaluation du jury belge.

Les projets belges 2015

Hôtel Navarra à Brugge :

Il s’agit principalement de réduire la consommation en eau ainsi que de réaliser des économies d’énergie.
Plusieurs actions spécifiques sont mises en place comme par exemple : l’équipement des lavabos, des douches, … de robinets spécifiques ; l’ajustement des chasses d’eau, des audits de fuite d’eau claire, un programme d’économie affiché dans les salles de bains des diverses chambres de l’établissement, ….
Les mesures sont prises intégralement dans les 94 chambres et divers espaces publics de l’hôtel.

Hôtel Fevery à Brugge :

Équipement dans chaque chambre de l’hôtel de nouvelles toilettes dites « cuvettes à brides également appelées Reemfree ou Rimless) » qui allient économie d’eau, hygiène (moins de germes), entretien (plus besoin de produits agressifs) et esthétique.

Pour info :
A ce jour, toutes les grandes marques de sanitaires ont développé des modèles innovants de WC sans bride avec la même spécificité : la bride (languette en céramique retombant vers l'intérieur du bol de cuvette) est remplacée par un système de languette ou de lèvre, plus ou moins discrète, qui propulse l'eau avec ou sans l'aide d'un rebord périphérique interne. Ce fonctionnement sans bride est rendu possible par des études poussées concernant la dynamique des fluides : la pression, le débit et la direction du jet d’eau issus du réservoir ont été minutieusement étudiés par les fabricants pour assurer la fonction de rinçage, sans rejaillir hors de la cuvette.

Hôtel Hilton à Bruxelles :

Installation d’une unité dite à « osmose inverse » afin d’alimenter le lave-vaisselle de la cuisine du restaurant de l’hôtel.L’eau brute contient différents composants qui laissent des traces sur la vaisselle y compris des dépôts de calcaire. L’eau traitée par des membranes osmotiques ne contient plus de minéraux et ne génère donc plus de dépôts sur la vaisselle.
Cela a pour effet de réduire la quantité d’eau ainsi que la dureté de celle-ci.
Le personnel fait dès lors l’économie de lustrer la vaisselle avant le dressage des tables et de plus avec un résultat bien meilleur.

Kasteelhoeve à Wange :

Le projet comprend 4 phases (sous-projet):

  1. Le traitement des effluents : eaux des cuisines, des toilettes et des diverses installations sanitaires (35 personnes vivent et/ou travaillent à la ferme).
    Toutes les eaux usées du domaine sont dirigées dans deux installations de traitement utilisant des bactéries naturelles. Les eaux traitées sont ensuite rejetées à proximité du domaine dans la Grande Gette.

  2. La réutilisation de l’eau de pluie : l’eau est récoltée des diverses toitures pour alimenter les toilettes, pour l’arrosage du jardin, l’abreuvement des animaux et l’alimentation de l’étang de baignade naturelle.
    • l’étang de baignade est filtré par des plantes et un nouveau projet est en cours : création d’un bassin supplémentaire avec installation d’orchidées japonaises pour la filtration.

      cleverte1

      Rassurez-vous, les plantes aquatiques installées dans le plan d’eau ne font pas partie des espèces invasives.
    • 5 plans d’eau installés comme réserve d’eau potable sont disponibles pour abreuver les animaux de la ferme (chevaux, cerfs, renards, oiseaux, …).

  3. Le chauffage écologique de l’eau sanitaire par la biomasse : ici les copeaux de bois. Le producteur de copeaux est local et d’ici peu les copeaux seront produits sur site. Les copeaux ont été privilégiés aux granules de part leur impact écologique (fabrication et transport).

  4. L’énergie solaire (installation de panneaux solaires) pour alimenter une pompe à chaleur (basse énergie) et fournir 80 % en besoin d’électricité de la ferme.

 Le 4 juin 2016 : remise du premier Prix Green Key à Kasteelhoeve Wange, près de la Petite Gette

Kasteelhoeve Wange (à Landen, Brabant flamand) a reçu le premier Prix Green Key. Une belle récompense pour ce gîte et lieu de séminaires belge qui œuvre pour un système intégré et cohérent de la gestion de l’eau. Après avoir reçu le label Clé Verte (pour la quatrième année) (voir infra), le label « meilleures pratiques en matière d’eau » au niveau national (le 12 janvier 2016), Kasteelhoeve Wange vient d’être couronné par un jury international. La remise du Prix Green Key (international) s’est déroulée au Kasteelhoeve Wange le 4 juin dernier, en présence du ministre du Tourisme flamand Ben Weyts, de Inter Environnement Wallonie, Bond Beter Leefmilieu, FEE Vlanderen et du Contrat de rivière Dyle-Gette. Philip Van Kelst et Ben Weyts
Philip Van Kelst et Ben Weyts

Une médaille méritée et de taille quand on sait que d’autres établissements touristiques internationaux étaient en lice : au Pays de Galles et en Croatie. Kasteelhoeve Wange propose les solutions les plus cohérentes et intégrées dans le domaine de la conservation de l'eau. «Le jury international de la Fondation pour l'éducation environnementale (FEE) a été très satisfait. Kasteelhoeve Wange est, grâce à ses efforts et pionnier dans le domaine, un excellent exemple pour l'industrie mondiale du tourisme », a déclaré Miriam Van Loon, chef de projet à l'Association Bond Beter Leefmilieu.

«Nous avons pu y parvenir avec nos ressources limitées. L’objectif est à la portée de tout le monde » a déclaré Philip Van Kelst, fondateur de Kasteelhoeve Wange. « Il revient à tout entrepreneur de faire des choix cohérents à chaque fois que l'environnement et notre réflexion sur la santé et, à court terme sur le plan économique, se présentent» précise-t-il.

Ainsi, la ferme Kasteelhoeve Wange est dotée de ce qui a de mieux en matière d’isolation pour la rénovation du bien. Elle est chauffé avec de la biomasse (copeaux de bois). L'électricité est produite par des panneaux solaires, les eaux usées du bâtiment sont traitées avant de se jeter dans la Petite Gette. Une eau suffisamment pure pour la boire ? « Je n’ai pas encore essayé » sourit Philip Van Kelst. Ne bénéficiant d’aucune subvention, le propriétaire, en consultation avec des entrepreneurs, a opté pour une solution alternative « simple », moins chère et plus respectueuse de l’environnement : un grand étang, creusé autour de la ferme, recueille l’eau et sert dans le même temps de piscine pour les clients. « La simplicité est souvent la meilleure alliée de l'écologie », dit encore Philip Van Kelst.

Le pouvoir des chevaux

Philip Van Kelst est un passionné de chevaux. Il a créé «Assisted Learning Equine», une association de coaching et de communication réunissant l’homme et le cheval. «Les chevaux enseignent une connaissance de soi »explique-t-il. « Ils reflètent le type de leadership, l'apparence et le langage corporel d'une personne, sans jugement ni interprétation humaine ». Les formations et séances se déroulent à la ferme Kasteelhoeve.

Kasteelhoeve Wange se trouve sur les rives de la Petite Gette à Wange (Landen). La ferme-château été construite en forme de ferme sur les fondations de l'ancien château de Wange (1735). Il y a quatre ans, le lieu a été transformé en un espace de séminaires et maison d'hôtes. Développement durable et écologie sont les maîtres mots de ses propriétaires: Philip Van Kelst et Klara Peeters.

Philip Van Kelst et son epouse
Philip-Van-Kelst-et-son-epouse

Les clients sont informés de l’écologie du site lors de leur venue ainsi que par une brochure explicative. Il est également possible sur demande de participer à une visite écologique du site.Des panneaux d’informations seront installés à proximité de l’étang de baignade et des champs d’orchidées. Enfin, le site Kasteelhoeve allie plusieurs aspects environnementaux en maintenant une économie circulaire (production de viande, miel, légumes, jus de fruits, …).

Kasteelhoeve Wange, Eliksemstraat 26, 3400 Wange (Landen). www.kasteelhoevewange.be

Clé Verte et les autres programmes Environnement

of-FEE

L'office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe (of-FEE) né en 1983, a pour mission essentielle de faciliter l'éducation à l'environnement sous toutes ses formes.

Il mène sept programmes dans le monde :

Clé Verte/Green Key

Clé Verte / Green Key est un label international qui distingue les établissements touristiques pour leurs performances en matière de gestion environnementale. Le label comprend une série de critères dans les différents domaines impactés par l’activité touristique : l’eau, l’énergie, la mobilité, l’alimentation, la nature et la biodiversité, etc. Au niveau international, 2.400 établissements sont reconnus « Clé Verte ». En Belgique, 169 établissements sont labellisés. Le label y est mis en œuvre, avec le soutien des Régions, par Bond Beter Leefmilieu (pour la Flandre essentiellement) et par la Fédération Inter-Environnement Wallonie (pour la Wallonie et la plupart des établissements labellisés à Bruxelles). Le concours organisé au niveau international a pour vocation de favoriser l’échange de savoir-faire au sein du réseau des labellisés. Clé Verte/Key Green vient de lancer le premier concours -national et international- « Water Challenge » distinguant les établissements touristiques produisant les meilleures pratiques en matière d’eau (Médaille d’Or à Kasteelhoeve Wange, cette année).

Le Pavillon Bleu

Créé par l'office français de la Fondation pour l'Education à l'Environnement en Europe en 1985, le Pavillon Bleu valorise chaque année les communes et les ports de plaisance qui mènent de façon permanente une politique de développement touristique durable.
Aujourd'hui présent dans 48 pays sur tous les continents, le Pavillon Bleu est devenu une référence dans les domaines du tourisme, de l'environnement et du développement durable.

 

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 010/62 04 30 ou 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be