Contrat de rivière Dyle-Gette

vendredi 14 décembre 2018

Un chantier sur le cours d’eau près de chez vous !

Dans son programme d’actions, le Contrat de rivière Dyle-Gette a pour mission, entre autres, d’informer les riverains avant chaque intervention aux cours d’eau. Les chantiers présentés sont choisis en concertation avec les maîtres d’ouvrages.

Cette communication aux riverains passe par la distribution en toute-boîte d’un feuillet d’information réalisé par le Contrat de rivière Dyle-Gette et distribué aux riverains grâce à des collaborations locales.

Actuellement, deux chantiers sont en cours ou en cours de finition :

  • La restauration du ruisseau du Carpu à Rixensart (catégorie : non classé)
  • L’entretien et la réparation des berges de l’Argentine à La Hulpe (2ème catégorie)

Ces réalisations exemplatives valent la peine que vous preniez quelques minutes pour les découvrir…

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut préciser que les cours d’eau sont répartis en trois catégories : 1ère, 2ème et 3ème.

Sur base de ces catégories, les travaux de curage, d’entretien et de réparation incombent aux gestionnaires suivants :

  • 1ère catégorie : Service Public de Wallonie (DGO3 – ex Ministère de la Région wallonne),
  • 2ème catégorie : Service de la Voirie et des Cours d’eau non navigables de la Province du Brabant wallon ou de Liège,
  • 3ème catégorie : Communes.

La restauration du ruisseau du Carpu à Rixensart

Ce chantier a fait l’objet d’un feuillet d’information distribué à 850 exemplaires par la Commune de Rixensart et les bénévoles du PCDN.

Elagage de saules tétards dans la réserve du Carpu à Rixensart

Ces travaux de restauration écologique du ruisseau du Carpu se déclinent en 3 étapes :

  • la restauration d’une prairie humide diversifiée par l’élimination, en janvier dernier, de 32 épicéas surplombant le ruisseau.
  • la restauration du lit naturel du Carpu (voûté lors de l’extension des Papeteries de Genval) au pied de la Grande Bruyère par l’édification de diguettes de retenue des eaux ainsi que par le creusement des mares afin de favoriser le développement de la biodiversité locale.
  • l’élagage de quatre saules pour restaurer leur aspect « en têtards » afin d’augmenter l’ensoleillement de la prairie et de fournir des niches pour les oiseaux et autres insectes habitant les cavités.

L’apport bénéfique de ces travaux, notamment le dégagement du tracé du futur ruisseau, ne pourra être visible que lorsque l’égouttage du Carpu aura été réalisé. Les travaux d’égouttage seront réalisés fin 2010 et début 2011 par l’Intercommunale du Brabant wallon.
Ce projet est réalisé par les membres bénévoles du PCDN de Rixensart en collaboration avec l’administration communale de Rixensart et l’asbl Natagora.

Il est financé par la Région wallonne et le Contrat de rivière Dyle-Gette.

Un site biologique uniqueLe ruisseau du Carpu à Rixensart

Le site de la Grande Bruyère de Rixensart  dans lequel coule le Carpu est qualifié de site de très grand intérêt biologique. Il fait partie du réseau Natura 2000 et est classé partiellement par la Commission Royale des Monuments, Sites et Fouilles.

Son aspect a fortement changé au cours des siècles derniers. En cause : l’extension des Papeteries de Genval qui a fortement et malencontreusement recouvert le site de nombreux immondices et le fait que les pratiques traditionnelles comme le pâturage et la fauche extensifs, l’étrépage, le brûlis… furent progressivement abandonnées.

Aujourd’hui, l’asbl Natagora  gère une réserve naturelle d’un hectare :  « La Prairie du Carpu ».  Par ailleurs, la commune de Rixensart a également acquis des terrains pour les protéger de l’urbanisation.

Personnes de contact :

- Commune de Rixensart : Mélanie Marion, Service éco-conseil – Tél. : 02/634 35 55 -  Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

- Natagora : Julien Taymans – GSM : 0485/14 69 47 – Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

- PCDN de Rixensart : Rixnature.be


 Travaux d'entretien et de réparation des berges de l’Argentine à La Hulpe

Ce chantier a fait l’objet d’un feuillet d’information distribué à 50 exemplaires par le Service de la Voirie et des Cours d’eau non navigables de la Province du Brabant wallon.

Il est actuellement en cours de finition et a nécessité l’utilisation de techniques de consolidation des berges par de l’enrochement et du tunage.  L’élagage d’arbre a également été nécessaire sur l’Argentine (près de la roselière de Gaillemarde) à La Hulpe.

  • L’enrochement consiste à stabiliser les berges à l’aide de gros blocs  de pierre (moellons bruts) placés au pied ou en protection de berges.
  • Le tunage  ou le clayonnage consiste à placer des petites lamelles de bois tressés (clayons) pour soutenir des terres et les empêcher de s’ébouler.
  • L’élagage des arbres de la berge doit se faire régulièrement pour éviter la chute des  branches dans la rivière lesquelles pourraient entraver l’écoulement de l’eau.

Les travaux sont réalisés par le Service de la Voirie et des Cours d’eau non navigables de la Province du Brabant wallon pour un coût de : 122.828,43 €.

Un patrimoine naturel à sauvegarder

La vallée de l’Argentine est jalonnée par différents sites naturels variés dont la roselière de Gaillemarde toute proche du chantier. Cette zone humide est répertoriée dans le réseau Natura 2000 et est actuellement recolonisée par 30 à 40% de ligneux, principalement des saules.  Une roselière de cette taille constitue un milieu rare qui réclame une gestion adéquate.

Personnes de contact :

Service de la Voirie et des Cours d’eau non navigables de la Province du Brabant wallon : Marc Mauclet : Tél. : 010/23 62 62


Travaux d'entretien et de réparation des berges de la Grande Gette à Jodoigne

Entretien des berges sur la Vieille Gette à Jodoigne

En février dernier, un tout premier chantier sur la Grande Gette à Jodoigne a été présenté aux riverains par le biais d’un feuillet d’information distribué à 500 exemplaires par la Commune de Jodoigne.

Mis en œuvre par le Service public de Wallonie et actuellement terminé, il a nécessité les même techniques que celles utilisées sur l’Argentine à savoir : de l’enrochement, du clayonnage et de l’élagages d’arbres pour un coût total de 162 000 €.

 Personne de contact :

- Service Public de Wallonie – DGARNE – CENN : Jean-Luc Biermez - Tél. : 010/22 54 31 - Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Les trois feuillets seront téléchargeables dans la rubrique publication

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 010/62 04 30 ou 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be