Contrat de rivière Dyle-Gette

mercredi 21 février 2018

Analyse de la qualité physique de la Grande Gette, de la Petite Gette et de l'Orbais

Différents paramètres intervenant dans l'évaluation de la qualité physique

De manière générale, le lit majeur des cours d'eau considérés est de bonne qualité.

Bien entendu, il arrive que le lit majeur soit urbanisé. C'est le cas lorsque le cours d'eau traverse un village ou une ville (principalement Perwez et Jodoigne pour la Grande Gette, Jauche et Orp-le-Petit pour la Petite Gette). Dans ce cas, peu d'aménagements sont réellement envisageables. Cependant, lorsque c'est possible, il est conseillé de conserver des espaces naturels aux abords du ruisseau pour constituer une zone tampon entre le ruisseau et son environnement.



Sur l'ensemble des 3 cours d'eau étudiés, le lit majeur est principalement de bonne qualité (77 %). Une proportion plus faible mais non négligeable (12 %) est de qualité moyenne. Les classes de mauvaise et de très mauvaise qualité caractérisent également une petite partie des linéaires concernés, respectivement 3 % et 8 %.

Comme pour les autres indices partiels, la classe d'excellente qualité ne caractérise aucune portion du linéaire. Cette dominance nette de la classe de bonne qualité est observée au niveau des trois cours d'eau étudiés. Généralement, les tronçons qui atteignent cette classe de qualité ont une taille importante ce qui permet à ces secteurs de représenter les ž du linéaire total. Par contre, les 5 secteurs de très mauvaise qualité sont de petite taille, ils représentent moins de 10 % du linéaire total. On peut également remarquer que la classe de très mauvaise qualité ne concerne pas l'Orbais.

Cette évolution de la qualité du lit majeur a, bien entendu, des répercussions sur la qualité des berges.
En effet, les berges sont en grande majorité composées de matériaux naturels le long des tronçons PG 01, PG 04 et PG 08. Une stabilisation ponctuelle des berges peut cependant être observée mais de façon trop localisée que pour pouvoir définir de nouveaux tronçons. Le long de ces tronçons, on observe de nombreuses traces d'érosion ce qui explique qu'aux abords des routes et lors de la traversée des villages, une, voir les deux berges de la Petite Gette soient complètement stabilisées.

Les proportions des différentes classes de qualité des berges suivent la même tendance que les lits majeurs avec des proportions similaires.
Ainsi, tous comme les lits majeurs, les berges sont essentiellement caractérisées par la classe de bonne qualité. En effet, 77 % des berges atteignent cette classe de qualité. De nouveau, 9 secteurs de grande taille sont concernés. Cependant, ce ne sont pas toujours les mêmes secteurs que ceux qui sont dans la classe de bonne qualité pour le lit majeur.
Environ 14 % des berges sont caractérisées par la classe de qualité moyenne. Cette portion correspond à 5 secteurs délimités sur l'ensemble des 3 cours d'eau étudiés. L'Orbais est le seul cours d'eau où cette classe de qualité représente presque la moitié de son linéaire. La classe de mauvaise qualité caractérise 4 % des berges et la classe de très mauvaise qualité caractérise 5 % des berges du linéaire étudié.

Impossible de trouver le téléchargement. ID=269

Impossible de trouver le téléchargement. ID=270

Impossible de trouver le téléchargement. ID=268

 

Conseils de gestion

Contrairement à la loi de 1967 où les cours d'eau étaient principalement considérés comme un "simple" écoulement d'eau, la Directive cadre européenne fait prendre conscience de leur valeur écologique.
Cette directive impose d'ailleurs une évaluation de la qualité des cours d'eau à trois niveaux : biologique, physico-chimique et hydromorphologique. Globalement, la qualité de chaque cours d'eau doit atteindre la classe de bonne qualité.
Ce changement de considération implique de profondes modifications au niveau de leur mode de gestion.
Actuellement, la Grande Gette et la Petite Gette obtiennent un indice de qualité physique recommandé par la directive cadre sur la majorité de leur linéaire. En effet, ces deux cours d'eaux sont majoritairement caractérisés par un indice atteignant la classe de bonne qualité.
Pour ces deux cours d'eau, il est important de veiller à éviter toute dégradation du milieu physique.
L'Orbais, quant à lui, est divisé en deux classes de qualité importantes : la classe de bonne qualité, entre le lieu-dit Odenge et l'entrée d'Opprebais et la classe de qualité moyenne en amont et en aval de cette zone. Ces classes caractérisent prčs de la moitié du linéaire. Il pourrait donc être envisagé de réaliser différents aménagements permettant une amélioration de la qualité de ce cours d'eau, principalement au niveau des tronçons de plus grande taille qui n'atteignent pas la classe de bonne qualité (OR 01, OR 02 et OR 07).
Ces aménagements peuvent être réalisés au niveau du lit majeur, des berges et du lit mineur.

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 010/62 04 30 ou 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be