Contrat de rivière Dyle-Gette

jeudi 15 novembre 2018

Le nourrissage des oiseaux d’eau

Qui n’a jamais donné un bout de pain, de sandwiches ou des restes de repas à une patrouille de canards quémandeurs autour d’un plan d’eau ? Derrière ce geste en apparence anodin et bénéfique pour les oiseaux, se cache une réalité toute autre aux conséquences parfois à l’opposé du bon sentiment initial...
Suivez le guide !

Illustration 1 source CR Haute MeuseExemple de panneau installé le long de la Meuse (Photo : CR Haute Meuse)

Lire la suite...

Les castors à Walibi

Vous n’avez sûrement pas oublié l’émoi suscité au printemps 2017 par la nouvelle parue dans la presse de la décision d’éradiquer les castors à Walibi.

La présence de castors sur le site du parc en inquiétait effectivement les responsables, qui craignaient que ces gros rongeurs ne fassent tomber des arbres sur les attractions, ou même ne s’en prennent aux attractions elles-mêmes, surtout au Loup Garou. Peut-être pourraient-ils même occasionner des dégâts aux rives et à l’îlot du grand étang ? Inquiets, les responsables s’étaient adressées aux autorités et en retour avaient reçu une dérogation en vue de l’éradication des animaux.

Wavre2016 JGuyon 01

Pourtant, si les dirigeants de Walibi souhaitaient surtout être rassurés, s’ils souhaitaient que les castors puissent être capturés et emmenés ailleurs, ils ne demandaient point leur éradication. Que faire alors ?

Lire la suite...

Suivi de poissons équipés de puces électroniques dans la Grande Gette

A l’automne 2017, une étude menée par le bureau d’étude PROFISH TECHNOLOGY et commandée par la Direction des Cours d’Eaux non-navigables de la Wallonie (DGO3 / DCENN) a eu lieu sur le cours de la Grande Gette. L’objectif de cette étude consistait à évaluer la franchissabilité de deux ouvrages par les poissons. Les deux barrages concernés par cette étude étaient le moulin de l’Ardoisière et une micro-centrale hydroélectrique installée dans la propriété du moulin de Lansekyn. Environ un kilomètre sépare ces deux ouvrages, tous les deux situés sur la commune de Jodoigne.

Lire la suite...

Installation de nichoirs à Cincle plongeur et à Bergeronnette des ruisseaux à Court-Saint-Etienne

Court-Saint-Etienne, c'est la convergence de trois vallées, de trois rivières : l'Orne, la Thyle et la Dyle

C'est en 2011 que la Commune de Court-Saint-Etienne, par l'intermédiaire de son éco-conseillère de l'époque, Marie-Astrid HARDY, fait suivre un appel à projet de la Province du Brabant Wallon à notre asbl Le Patrimoine Stéphanois.

nichoir

Lire la suite...

Davantage de poissons bientôt dans la Néthen à Beauvechain

La Néthen va mieux sur Beauvechain ! C’est ce qui ressort des dernières analyses de la qualité de l’eau effectuées par le Contrat de rivière Dyle-Gette courant 2015. Les récents travaux d’assainissement (collecteurs et station d’épuration de Hamme-Mille) en sont la cause première. Fort de ce constat, la Commune de Beauvechain a donc émis le souhait, au travers de son engagement dans le Programme d’actions du CRDG, de procéder à des opérations d’empoissonnement en vue de soutenir les populations piscicoles présentes et surtout de les diversifier. Photo1 border
 la Néthen

Lire la suite...

La nécessité de la libre circulation chez les poissons

De manière générale, la fragmentation des habitats naturels est reconnue comme l'une des principales causes d'érosion de la biodiversité. Pour les espèces aquatiques, comme les poissons, ce constat est également d'application et de nombreuses espèces ont eu à souffrir ou souffrent toujours des freins à leur mobilité. Les poissons, à l'instar d'autres animaux libres, ont besoin de se déplacer pour exécuter leurs fonctions vitales à savoir :

- se protéger contre des prédateurs et des contraintes du milieu pour survivre ;
- se nourrir pour croître et atteindre la maturité sexuelle ;
- se reproduire pour assurer la pérennité de l'espèce.

Lire la suite...

Les empoissonnements en Wallonie : vers un nouveau paradigme ?

S’il est une problématique délicate et controversée, c’est bien celle des « rempoissonnements » ou « repeuplements » des lacs et rivières en poissons ou, plus rarement, en écrevisses. Pointés du doigt par les uns comme une pratique non durable voire néfaste visant simplement à satisfaire le plaisir de quelques pêcheurs, et par les autres comme un moyen essentiel de soutien de la pêche ou de restauration de nos populations de poissons et d’écrevisses en difficulté démographique, les rempoissonnements échappent souvent à une analyse rationnelle. C’est pourquoi, avant de se forger une opinion personnelle sur le sujet, cela vaut la peine de se pencher quelque peu sur leur origine historique et leur évolution, sans toutefois prétendre à un travail exhaustif ou d’historien, ainsi que sur leur efficacité supposée ou réelle. Mais commençons tout d’abord par définir quelques concepts qui ne sont pas toujours bien compris par un public non averti.

Lire la suite...

Nouveautés sur la pêche et la gestion piscicole

Ca bouge dans le monde de la pêche en Région wallonne ! Un nouveau Décret sera d'application à partir du 1er janvier 2016. Il s'agit de réviser la loi actuelle sur la pêche qui date .... du 1er juillet 1954 ! C'est vrai que beaucoup de choses ont évolué par rapport à la vision « traditionnelle » qui a longtemps prévalu dans ce secteur. Nous avons donc décidé de consacrer le feuilleton 2015 de notre Lettre d'info du CRDG à ce thème, en y intégrant les nouvelles approches et mesures «pêche» ou «poissons» au travers de 4 épisodes. Ce 1er épisode est consacré au nouveau Décret « pêche » et à l'état des populations de poissons en Dyle-Gette.

Lire la suite...

Opération de rempoissonnement dans la vallée du Train

Ce 8 mai, un promeneur aurait été bien surpris de constater un fameux remue-ménage aux bords du Train, Quai Saint-Michel à Grez-Doiceau.
En effet, ce ne sont pas moins de 300 truites et 5.000 vairons qui ont été déversés, rejoignant ainsi leurs congénères loches, chabots et autres goujons ou gardons déjà présents dans l’eau, lesquels furent sans doute encore plus étonnés encore que la gente humaine.
Une opération conduite à l’initiative de l’Intercommunale du Brabant wallon, et destinée à repeupler une rivière désormais assainie.
Un geste aussi pour encourager la pratique de la pêche dans le Train.

rempoisson2

Lire la suite...

Conférence castor - 24 mars 2014

Animal controversé, à la fois fascinant et décrié, le castor est aujourd’hui bien présent dans le bassin de la Dyle. Les principaux cours d’eau sont colonisés (« hôtels 5 étoiles ») et de plus en plus de sites secondaires le sont également (étangs, bassins, chevelu hydrographique secondaire, …). Il nous a dès lors semblé opportun d’organiser un évènement autour de la présence du castor dans le bassin Dyle-Gette afin de faire le point sur la situation. Le Contrat de rivière Dyle-Gette a donc organisé, en collaboration avec la Région wallonne, Natagora et la Ville de Wavre, une conférence sur cette thématique le 24 mars 2014.

Lire la suite...

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 010/62 04 30 ou 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be