Contrat de rivière Dyle-Gette

samedi 19 septembre 2020

Déchets verts et pulvérisation d’herbicides : ce que vous devez en savoir !

Ce printemps pourtant magnifique a été entaché par la crise liée au COVID 19. Si nous avons constaté une belle solidarité se mettre en place entre les humains, cette bienveillance ne s’est pas adressée aussi à notre belle Planète.

Compost trop pres la riviere

Alors que l’on pouvait penser raisonnablement qu’une conscience environnementale avait commencé à se développer au regard de la fréquentation des Recyparcs, il n’en était apparemment rien puisque les comportements inciviques ont refait surface en un rien de temps entrainant l’apparition, dans les fossés, talus et autres espaces retirés, de déchets végétaux ou organiques comme les tontes de pelouses, les résidus de taille des végétaux, des litières pour chats...

Alors que sur les sentiers et chemins empruntés pour la balade quotidienne (recommandée par le Gouvernement), ce sont les déchets habituels qui sont en recrudescence : canettes, plastiques, bouteilles, mégots, lingettes.... Avec toutefois des nouveautés comme des masques, mouchoirs en papier et gants à usage unique...Mais dans quel monde vivons-nous ?

Mais revenons sur nos déchets verts...bien que verts comme leur nom l’indique, ils n’en sont pas moins néfastes pour nos rivières. Lorsqu’ils se décomposent sur les berges ou dans le cours d’eau, ils provoquent une eutrophisation de l’eau (enrichissement du milieu) mettant en danger les êtres vivants qui peuplent la rivière ou qui en dépendent : invertébrés, poissons, larves d’insectes, oiseaux. Sans compter qu’ils fragilisent les berges mises à nu par le pourrissement de la végétation existante et les rendent vulnérables à l’arrachement par le courant en cas de fortes pluies.

Pour rappel (pendant ou après la crise sanitaire) :

  • Le compost : c’est dans votre propriété à bonne distance de la rivière et surtout pas sur les berges (pas non plus le long du RAVeL ou sur les bords de route) ;
  • Les tontes de vos pelouses, c’est au Recyparc ou sur le compost dans votre propriété ;
  • Les résidus de taille de vos haies, arbres, bosquets..., c’est au Recyparc ou sur le compost dans votre propriété. A noter, que si vous les broyez, vous pouvez faire un beau paillage gratuit pour vos parterres.

Mais les dépôts de déchets verts ne sont pas les seuls à faire du tort à la rivière...et oui ☹ il y a aussi la pulvérisation d’herbicides qui sévit sur les berges du cours d’eau ainsi que sur les trottoirs aux revêtements divers, les accotements, les fossés qui sont pour la plupart connectés à la rivière via les rigoles, les filets d’eau ou les avaloirs.

Berge pulverisee

Pour rappel, il est désormais interdit au particulier d’utiliser des herbicides de synthèse (totaux ou sélectifs) où que ce soit dans et en dehors de votre propriété.

Des alternatives existent :

  • le désherbage mécanique le long des berges, seul un fauchage à "l’huile de bras" remplace le recours aux herbicides et ça permet de faire du sport (tant recommandé ☺) ;
  • le désherbage thermique sur les trottoirs : à l’aide d’un désherbeur thermique ou d‘eau bouillante. Plusieurs passages épuiseront les plantes indésirables ;
  • le désherbage manuel sur les trottoirs avec un bon grattoir et un peu d’énergie, on peut faire place nette sans polluer !
  • couvrir vos sols par la technique du paillage (déchets de taille broyés, paillettes de lin, feuilles mortes...) pour limiter le développement des plantes sauvages ;
  • installer dans vos parterres des plantes couvre-sol (lierre, pervenche, sédum...) . Leurs couleurs sont du plus bel effet et elles se trouvent facilement en jardinerie.

Découvrez notre fiche de présentation détaillée sur la pulvérisation d’herbicides, elle vous expliquera de manière claire et avec humour pourquoi et comment nous devons apprendre à nous passer des herbicides. 

Et pour les irréductibles de la pulvérisation, il ne vous reste guère que vos yeux pour pleurer ☺ et quelques produits herbicides à base d'acides organiques que vous pouvez utiliser uniquement sur les zones qui ne sont pas en rouge sur ce schéma.

Zones tampon

A l’heure où les activités économiques ont repris progressivement avec leur cortège de pressions et de pollutions, changeons nos comportements car notre Planète a plus que jamais besoin de notre volonté d’évoluer vers une société moins « consumériste » et davantage tournée vers la Nature avec laquelle nous formons pourtant un tout indissociable.

 Pour en savoir plus sur le "zéro phyto", nous vous invitons à découvrir son actualité sur le site de l'asbl Adalia 2.0 
Découvrez notamment la vidéo "Adrien et Kody contre les pesticides" 

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 010/62 04 30 ou 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be