Contrat de rivière Dyle-Gette

vendredi 14 décembre 2018

Le point sur les derniers travaux d’assainissement public en Dyle-Gette

Dans notre Lettre d’info n° 5 (décembre 2010), nous faisions le point sur l’actualité en matière de travaux d’assainissement collectif dans notre bassin versant (nouveaux collecteurs et nouvelles stations d’épuration).

Il était grand temps de remettre le couvert, pour vous présenter les chantiers pilotés ces 3 dernières années (2011-2012-2013) par l’IBW (en Brabant wallon) et par l’AIDE (en Province de Liège). Cette période a été particulièrement « faste » pour l’assainissement dans notre bassin, grâce à l’engagement intense de ces deux opérateurs, acteurs essentiels pour l’amélioration de la qualité de nos cours d’eau.

Dans 16 Communes du bassin Dyle-Gette, des chantiers de pose de collecteurs et de construction (ou mise à niveau) de stations d’épuration ont eu lieu ou ont débuté, le long de 20 cours d'eau différents :

  • à Beauvechain, la station d’épuration à la sortie de Hamme-Mille, d’une capacité de 7. 000 EH (traitement tertiaire), a été mise en service en mars 2012. Le collecteur de la Nethen (lot 2 = vallée amont, à Tourinnes-la-Grosse et à Beauvechain) a été mis en service en novembre 2013, achevant ainsi l’alimentation de la station, longue de 11 km de collecteurs rassemblant désormais les eaux usées de tous les villages situés en amont.

    inauguration-Step--IMG 3407

  • à Chastre, le collecteur de l'Orne (lot 2 = vallée amont, à Cortil-Noirmont) a été mis en service en octobre 2011. A Walhain, le collecteur du Nil (= vallée aval, à Nil-St-Vincent-St-Martin) a été mis partiellement en service en mars 2013. Ces deux collecteurs sont reliés à la station d’épuration située à la sortie de Blanmont, en service depuis 2008 (capacité : 10.500 EH, traitement tertiaire).
  • à Chastre, le collecteur de la Houssière (= vallée amont, à St-Géry-Gentinnes) est en travaux depuis 2013. Il sera relié à une station d’épuration (capacité de 2 400 EH) dont la construction a débuté en août 2013, à la sortie de Villeroux. Sa mise en service est prévue au printemps 2015.
  • à Genappe et à Court-St-Etienne, le collecteur de la Dyle à Noirhat et le collecteur de la Cala/Ry de Pallandt à La Motte et Limauges sont achevés depuis peu. Ces ouvrages seront reliés à une station d’épuration dont la construction a débuté en mars 2013 à la jonction des deux collecteurs. D’une capacité de 4.150 EH, sa mise en service est prévue à l’automne 2014.

    Bousval-travauxPhoto IBW

  • à Court-St-Etienne, deux autres collecteurs ont été installés : le long de la Thyle à Suzeril (mise en service en août 2013) et le long de la Dyle à l’entrée de Court-St-Etienne (mise en service en novembre 2012). Grâce à ces travaux, les eaux usées de ces quartiers sont désormais traitées à la station de Basse-Wavre, via le collecteur qui longe toute la vallée de la Dyle.
  • à Grez-Doiceau, le collecteur de la Marbaise (= à Pécrot) a été mis en service en octobre 2013.  Il est relié à la station d’épuration de Grez-Doiceau, située à Florival, en service depuis 2006 (capacité : 20.000 EH, traitement tertiaire).
  • à Grez-Doiceau, le collecteur du Ri d’Hèze (=à Biez) a été relié à cette même station d’épuration de la vallée du Train en septembre 2013.
  • à Chaumont-Gistoux, le chantier de la pose du collecteur du Ri du Pré Delcourt (=à Chaumont) a débuté en septembre 2013. Sa mise en service est prévue en décembre 2014. Ce collecteur sera aussi relié au collecteur et à la station d'épuration de la vallée du Train.
  • à Chaumont-Gistoux et à Wavre, le chantier du collecteur du Pisselet (lot 2 = vallée amont du Pisselet à Dion-le-Mont + le Ruisseau de Louvrange à Louvrange) a été mis en service en avril 2012. Ces deux ouvrages sont reliés à la station d’épuration de Basse-Wavre.
  • à Rixensart et à Wavre, les deux principales stations d’épuration du bassin Dyle-Gette ont subi un « lifting » pour être remises à niveau selon les normes européennes. Mise en service en 1984, la station de la vallée de la Lasne (à Rosières) a connu un chantier de modernisation entre 2007 et 2011. Désormais, sa capacité atteint 100.000 EH et le traitement tertiaire des eaux usées y est opérationnel (limitation des rejets en phosphore et en azote). A noter qu’il s’agit aujourd'hui de la plus grande station membranaire en service en Wallonie dans le domaine de l'application de cette technologie. Quant à la station de la vallée de la Dyle (à Basse-Wavre), mise en service en 1985, ses travaux de modernisation se sont déroulés de 2008 à 2013. Sa capacité est désormais de 201.000 EH et le traitement des eaux usées y est aussi désormais tertiaire. D’autres nouveaux équipements, uniques en Wallonie, lui ont été adjoints : digestion anaérobie des boues avec production de biogaz, cogénération, sécheur à boues avec hall de stockage.

    SG10261 Basse-Wavre-oct2010
    Photo Michel Gewelt Photo IBW


  • à Lasne, le collecteur du Caturia a été mis en service en novembre 2012.
  • à Rixensart, le collecteur du Carpu a été mis en service en août 2013.
  • à Villers-la-Ville, le collecteur de la Thyle (lot 1 = la Thyle à Villers-la-Ville + le Gentilsart à Tilly) est achevé depuis 2010.  Mais, il ne pourra être raccordé à la nouvelle station d’épuration que lorsque celle-ci rentrera en service, càd en décembre 2014. Construite en amont de l’Abbaye, sa capacité sera de 8.000 EH. Le lot 2 du collecteur (= le Gentilsart à Marbais) sera aussi mis en service en décembre 2014.
    P4290156 collecteur-vlv 0004
  • à Villers-la-Ville, le collecteur de la Thyle à Sart-Dames-Avelines (= vallée amont de la Thyle + le Ruisseau du Pré des Saules) est achevé depuis novembre 2013, en même qu’une station d’épuration construite à la sortie de Sart-Dames-Avelines, d’une capacité de 2 900 EH.

    IMG 4423 STEP-Sart-Dames-Avelines
    Photo IBW
  • à Hélécine et à Lincent, le collecteur de la Petite Gette (lot 1 = vallée aval, à Neerheylissem) est en service depuis avril 2013. Une nouvelle station d’épuration, a, en effet, été construite à Ardevoor, à la sortie de Neerheylissem. D’une capacité de 6 000 EH, elle a été mise en service en avril 2013. Le lot 2 du collecteur (= à Opheylissem, Linsmeau, Pellaines et Racour) a été mis en service en décembre 2013, lui aussi relié à la station.

    P1140011


  • à Orp-Jauche et à Lincent, le collecteur de la Petite Gette (lot 1 = secteur aval, à Orp-le-Grand) est en service depuis octobre 2011. Une station d’épuration a, en effet, été construite à Maret, à la sortie d’Orp-le-Grand.  D’une capacité de 6 300 EH (traitement tertiaire), elle a été mise en service en octobre 2011. Les travaux du lot 2 du collecteur (= secteur amont, à Jauche) ont débuté en novembre 2013. A noter que cette station d'épuration devrait aussi recevoir les eaux usées du village de Lincent. Mais le collecteur de la Bacquelaine, déjà placé depuis 2011, n’est cependant pas encore relié à la station, à cause d’un problème d’eau claire parasite dans le réseau d’égouttage du village.

    STEP-Orp STEP-Orp 0006
    Photo IBW  


  • à Ramillies, le collecteur de la Grande Gette est achevé récemment à Bomal, Mont-St-André, Ramillies et Grand-Rosière-Hottomont. Il sera mis en service tout prochainement (mars 2014), en même temps que la nouvelle station d’épuration, construite à la sortie de Bomal, d’une capacité de 3 700 EH.

    STEP-Ramillies 0002

  • enfin, à Hannut, le collecteur de l'Absoule/Ruisseau de Wansin (= à Thisnes et à Wansin) est achevé, en principe depuis novembre 2013. Il sera bientôt relié à une station d'épuration construite à la sortie de Wansin, d'une capacité de 5.000 EH. Celle-ci devrait être mise en service tout prochainement, vers avril 2014.

Remarque : Hannut est le seul chantier piloté par l’AIDE (Association intercommunale pour le démergement et l’épuration) dans le bassin Dyle-Gette : tous les autres ouvrages mentionnés ont été ou sont pilotés par l’Intercommunale du Brabant wallon (IBW).

Des résultats spectaculaires !

Entre 2008 et 2012, l’IBW a procédé à la pose d’au moins 45 collecteurs et à la mise en service d’au moins 21 stations d’épuration pour l’ensemble du territoire du Brabant wallon ! Plus de la moitié de l’enveloppe financière totale utilisée pour les travaux d’assainissement depuis 35 ans (le 1er collecteur date de 1978) a été utilisée ces 5 dernières années ! Depuis la création de la SPGE en 2000, ce sont notamment plus de 310 millions d’euros qui ont pu être investis dans ces travaux.

Aujourd’hui en Brabant wallon, 85 à 90% des égouts sont placés par les communes, selon l’IBW. Pour les collecteurs à placer, ce taux atteint 77%. Les 33 stations d’épuration en service atteignent une  capacité totale de 618.000 équivalents-habitants. Cela correspond à 95% de la capacité totale  à mettre en service à terme via l’assainissement public. Près de 40 millions de m3 d’eau usées ont été traitées dans ces stations d’épuration en 2013.  Rien qu'en 2013, ce sont 18 chantiers différents de poses de collecteurs qui étaient en cours en Brabant wallon !

Un avenir plus incertain?

Dans l’immédiat, 3 chantiers devraient débuter pour l’IBW en Dyle-Gette :

  • à Genappe, la pose du collecteur de Bousval-village vient, en principe, de débuter en février 2014. Cet ouvrage est un acquis significatif de la 1ère révision du PASH Dyle-Gette, adoptée en 2011. En effet, Bousval est passé d’un régime d’assainissement transitoire à celui d’assainissement collectif, ce qui a permis d’envisager la construction de ce collecteur, lequel devrait être relié vers septembre 2015 à la nouvelle station d’épuration située le long de la Dyle à Noirhat (voir plus haut).
  • à Incourt et à Jodoigne, le début des travaux pour la pose du collecteur de l'Orbais (lot 3b = vallée aval, à Opprebais et Dongelberg) est prévu pour août 2014. Il sera relié au collecteur de la Grande Gette et à la station d’épuration de Jodoigne, située à Zétrud-Lumay, déjà en service depuis 2004 (capacité : 20.000 EH, traitement tertiaire).
  • à Jodoigne, un chantier particulier devrait débuter tout prochainement dans le centre-ville, en avril 2014. Il s’agit de séparer les eaux claires parasites du Ry-St-Jean, qui vont actuellement rejoindre inutilement la station d’épuration de Jodoigne, située à Zétrud-Lumay. Pour ce faire, le ruisseau sera dévié dans sa traversée de Jodoigne. La fin des travaux est prévue pour mai 2015.

Mais l’avenir semble moins rose (ou moins bleu !) : de sérieuses incertitudes planent pour l’IBW et l’AIDE (comme pour les autres opérateurs de l'assainissement), quant à l’achèvement des programmes d’assainissement public en Wallonie, en particulier dans les zones rurales. Du fait des nouvelles contraintes européennes et du risque de voir à nouveau l’Etat belge se faire assigner en justice par la Commission européenne (pour le non-traitement des agglomérations de 2.000 à 10.000 EH), la SPGE ne semble pas à même de pouvoir assurer, à court et moyen terme, le financement de la finalisation des 14 Plans d’assainissement par sous-bassins hydrographiques (PASH). 

Dans notre bassin, cela concerne en particulier le bassin de la Gette (voir carte ci-dessous) :

        - la station d’épuration du Schoorbroek (village de L'Ecluse)
        - le collecteur du Hussompont vers la station de Jodoigne (village de Lathuy et hameau de Hussompont)
        - le collecteur et station du Brombais amont (hameau de Longpré + une partie du village de Incourt)
        - le collecteur et station de l'Orbais amont (village de Orbais + hameau de Odenge)
        - le collecteur et station de l'Orbais central (village de Malèves-Ste Marie-Wastines)
        - le collecteur et station du Thorembais amont (village de Thorembais -St-Trond)
        - le collecteur et station du Thorembais aval (village de Thorembais-les-Béguines)
        - le collecteur et station du Ry-St-Jean amont ( village de Huppaye + hameau de Molembais-St-Pierre)
        - les collecteurs et la station du Gollard / Piétrain / Herbais (village de Noduwez, village de Piétrain, village de Marilles, village de Enines)
       - les collecteurs et les 3 stations de la Petite Gette amont / Fagneton / Frambais / Ry des Corées (village de Ramillies, village de Folx-les-Caves, village de Autre-Eglise, hameau de Hédenge)
        - le collecteur du Picaumont/Pissaumont aval vers station de Orp-le-Grand (village de Jandrain)
        - la step du Picaumont amont (village de Jandrenouille)
        - le collecteur et station du ruisseau de Merdorp, qui se jette dans le Picaumont amont (village de Merdorp) (AIDE)
        - le collecteur du Henrifontaine aval vers station de Wansin (village de Petit-Hallet et village de Grand-Hallet) (AIDE)
        - le collecteur et station de Cras-Avernas (ruisseau de Poucet) (village de Cras-Avernas) (AIDE)
        - le collecteur de Villers-le-Peuplier vers station de Hannut à Avernas-le-Bauduin (AIDE)

Sont concernées par ces projets qui risquent d’être reportés pour longtemps dans le bassin de la Gette: les Communes de Beauvechain, Hannut, Incourt, Jodoigne, Orp-Jauche, Perwez et Ramillies.

pietrebais 0003 IMG 4049 P3310232
L'assainissement du Piétrebais, du Hussompont et du Nil amont : reporté, mais à quand?

Dans le bassin de la Dyle, sont aussi compromis les projets suivants (voir carte ci-dessous) :

        - le collecteur du Lambais vers station de Grez-Doiceau (village de Gottechain)
        - le collecteur du Piétrebais/Cocrou vers station de Grez-Doiceau (villages de Piétrebais + Chapelle-St-Laurent + Cocrou)
        - le collecteur du Train amont (+ le Piou) vers station de Grez-Doiceau (village de Corroy-le-Grand)
        - le collecteur de l' Ernage vers station de Chastre (village d'Ernage = Commune de Gembloux, Province de Namur)
        - le collecteur du Ry Aronelles vers station de Genappe (quartier de Genappe-centre)
        - 1 petite station d’épuration (hameau) près des sources de la Houssière (Commune de Sombreffe, Province de Namur)

Par ailleurs, d'autres incertitudes planent sur l'avenir de l'assainissement des villages de Walhain-St-Paul et Tourinnes-St-Lambert (vallée amont du Nil + ruisseau de Lérinnes), Glabais (vallée amont de la Cala), Baisy-Thy (vallée de la Falise), Nethen (vallée aval de la Nethen) et le hameau de Pinchart (vallée amont du Pinchart).

Sont concernées par ces projets: les Communes de Chaumont-Gistoux, Gembloux, Grez-Doiceau, Genappe, Incourt, Ottignies-LLN, Sombreffe et Walhain.

L'assainissement de cette trentaine de villages s'avère indispensable, notamment du fait qu'ils sont traversés par de petits cours d'eau, devenus pour la plupart des égouts à ciel ouvert.

Pour en savoir plus :

-  Les sites internet des deux intercommunales d’épuration : http://www.ibw.be et http://www.aide.be.

-  Deux cartes schématiques du CRDG, sur l’état d’avancement du programme d’assainissement du bassin Dyle-Gette :

 

Impossible de trouver le téléchargement. ID=97

Impossible de trouver le téléchargement. ID=98

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 010/62 04 30 ou 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be