Contrat de rivière Dyle-Gette

lundi 16 juillet 2018

 

Une pollution constatée sur le Ruisseau de la Bomelette à Ramillies

 

Ramillies-001 IMG_3082
IMG_3095 IMG_3094 IMG_310
Après les fortes pluies de novembre 2010, une pollution par hydrocarbures a été constatée sur le Ruisseau de la  Bomelette à Ramillies.
Suite à un appel téléphonique, les pompiers de Jodoigne sont immédiatement intervenus.
Un barrage flottant (appelé aussi « boudin ») a été placé en travers du lit.  Ce boudin a la propriété d’absorber l’hydrocarbure à la surface de l’eau.
Suivant la quantité de polluant constatée, on y rajoute des écoperles.  Les écoperles, absorbent et encapsulent tous types d’hydrocarbures mais aussi les produits chimiques, solvants … Des tourbes sont utilisées dans leur fabrication car elles ont une grande faculté d’absorption.
Pour récolter les écoperles, on écume la surface de l’eau.

Dans ce cas précis, il s’est avéré nécessaire de changer le barrage saturé et plusieurs barrages consécutifs ont été jugés nécessaires.
Une enquête a débuté afin de déterminer l’origine de la pollution. Dans un premier temps, c’est un incident dû aux inondations qui a été suspecté.
Les pompiers de Jodoigne ont mené des recherches afin de remonter jusqu’à l’origine de cette pollution.  Dans ce cas précis, il s'agissait d’une malveillance.
Un individu sans scrupules a vidé un réservoir d’hydrocarbures à proximité d’un bac bétonné, bac visant à récolter les eaux des champs afin de les acheminer jusqu’au ruisseau.
Malheureusement, l’auteur de cet acte incivique reste encore inconnu…

Suite au niveau élevé du cours d’eau durant la crue, l’hydrocarbure a été mis en contact avec le sol sur toute la hauteur de la berge. Le niveau de l’eau baissant, les résidus d’hydrocarbures ne seront pas piégés dans le lit via le barrage. C’est pourquoi, lors d’une nouvelle crue, il se peut que l’on soupçonne une nouvelle pollution, mais il n’en sera rien.

Arrêt momentané de la station d’épuration de Nivelles, du à la présence d’hydrocarbures dans le réseau de collecte des eaux usées

En 2008, le personnel de la station d’épuration de Nivelles a été alerté par une odeur forte de mazout. Les pompiers de Nivelles ont tout de suite été appelé pour identifier le polluant et les risques encourus (explosivité).  Tout risque écarté, des échantillons ont été prélevés pour une analyse plus précise et c’est la Division de la Police de l’Environnement (DPE) qui est chargé de mener l’enquête pour déterminer l’origine de cette pollution.  

Les stations d’épuration ne sont pas équipées pour faire face à ces substances nocives qui passent au travers des processus d’épuration non sans perturber son fonctionnement. Elles se retrouvent en définitive dans le cours d’eau où elles poursuivent leur funeste travail de destruction de la faune et de la flore.

Ce type d'incident est malheureusement trop fréquent dans notre région. Nous invitons le lecteur à relire l'article que le Contrat de rivière écrivait à ce sujet dans le magazine Espace-Vie en 2000.

Impossible de trouver le téléchargement. ID=99

Pour les personnes qui ne seraient toujours pas convaincues de l'impact catastrophique de ce genre de situation, il faut se rendre compte qu'une station d'épuration à l'arrêt, même pendant une "petite heure", ce sont toutes les eaux usées de l'agglomération qu'elle traite qui se retrouvent directement à la rivière....

D’innombrables pollutions dans le Ry Henri Fontaine et la Petite Gette

Dans l’introduction de cet article, nous avancions que les pollutions dues aux hydrocarbures représentaient la majorité des pollutions engendrées aux cours d’eau, en voici la triste preuve apportée par un de nos partenaires et habitant d’Orp-jauche qui s’est à chaque fois rendu sur place…

  • 19 juin 2009 sur le Ry Henri Fontaine à Orp-le-Grand
  • Constat d’une pollution due à la présence de lisier (vu l’odeur et la couleur de l’eau). L’origine n’a pas pu être retrouvée si ce n’est qu’elle ne venait pas du ruisseau l’Absoule.
  • 6 juillet 2009 sur le Ry Henry Fontaine à Orp-le-Grand
  • Constat d’une pollution probablement due à des pesticides en aval du pont des Oies à Orp-le-Grand. L’auteur n’a pas pu être retrouvé mais selon une indication reçue d’un riverain, il s’agirait d’un agriculteur qui aurait nettoyé sa cuve de pulvérisation. Une plainte a été déposée à la Police de Jodoigne.
  • 2 août 2009 sur le Ry Henri Fontaine à Orp-le-Grand
  • Constat d’une pollution par les hydrocarbures dont l’origine n’a pu être établie (elle proviendrait des affluents :soit le ruisseau l’Absoule soit le Ry Henri Fontaine vers Petit Hallet)
  • 15 septembre 2009 sur le Ry Henri Fontaine à Orp-le-Grand
  • Constat d’une pollution dont la nature et l’origine de la pollution n’ont pu être déterminées. Avec Paul Lacomblez, agent de la Division Nature et Forêt, nous sommes remontés jusqu’au bassin d’orage de Hannut, visité la station d’épuration où les contrôles bien effectués n’avaient mis aucune pollution en évidence.
  • 8 décembre 2009 sur la Petite Gette à Hélécine
  • Constat d’une grosse pollution due aux hydrocarbures qui a nécessité l’intervention des pompiers mais dont l’origine n’a pu être déterminée.
  • 22 juin 2010 sur le ruisseau de Picomont et le Ry Henri Fontaine à Orp-le-Grand
  • Constat d’une pollution due aux hydrocarbures dans le Parc à Conteneurs d’Orp-Jauche.  Après avoir trouvé l’origine, la police de Jodoigne a été alertée et est venue place. Le lendemain, le Commissaire de la zone de Police de Jodoigne (plus spécialisé dans les pollutions environnementales) s’est déplacé mais aucune solution n’a pu être trouvée.  Finalement, des agents de l’Intercommunale du Brabant wallon et des inspecteurs spécialisés ont pu découvrir qu’il s’agissait d’une erreur de manipulation au niveau du réservoir destiné à recevoir les huiles de vidange. Le problème a été très vite réglé et des mesures ont été prises pour éviter ce genre d’incidents dans le futur.
  • 30 août 2010 sur le Ry Henri Fontaine à Orp-le-Grand
  • Constat d’une pollution due aux hydrocarbures dont l’origine a été localisée à Petit-Hallet au départ d’une maison en construction située au coin de la rue de Lincent et de la rue Sous-Prés. Cette pollution a provoqué le déplacement de la police et des pompiers de Jodoigne ainsi que de la police et des pompiers de Hannut et de la police de l’environnement de Liège et du Brabant.  Cette mobilisation des intervenants sur les deux provinces était due au changement de Province entre la constatation de la pollution et son origine.
  • Le 6 janvier 2011 sur le Ry Henri Fontaire à Orp-le-Grand
  • Constat d’une pollution due aux hydrocarbures sous le pont de la rue Virgile Ovart. Les pompiers sont venus placer un barrage absorbant.  L’origine de celle-ci a été trouvée le lendemain dans la propriété d’un habitant de la rue dont la cuve à mazout, qui n’a pas résisté aux intempéries, n’était pas posée de manière réglementaire.
  • La gardienne de la paix et la police de la zone de Jodoigne se sont rendus sur les lieux
  • Le 14 janvier 2011 sur la Petite Gette à Orp-le-Grand
  • Une alerte a été donnée à la Commune par des riverains mais m’étant rendu sur place une ou deux heures après je n’ai rien constaté d’anormal.

A savoir :

Les Services extérieurs de la DPE sont organisés en quatre directions* fonctionnant sur base d’une répartition géographique de leurs compétences ;

  • instruction des plaintes et exécution du plan annuel d’inspection
  • recherche et constatations des infractions


Pour les Communes du Bassin Dyle-Gette en Province du Brabant Wallon :
* Direction de Charleroi
Ressort: arrondissements de Nivelles, Charleroi, Thuin, et le zoning industriel de Feluy (y compris Ecaussinnes).
Rue de l’Ecluse, 22 - 6000 Charleroi - Tél.: 071/65.47.00 - Fax: 071/65.47.11

Pour les Communes de Hannut et Lincent en Province de Liège

*Direction de Liège
Ressort: province de Liège
Montagne Sainte Walburge, 2 - 4000 Liège - Tél.: 04/224.54.11 - Fax: 04/224.57.88

Pour les autres Communes wallonnes
* Direction de Mons
Ressort: arrondissements d’Ath, Tournai, Mons et Soignies (sauf zoning industriel d’Ecaussinnes).
Chaussée de Binche, 101 – 1er étage - 7000 Mons - Tél.: 065/32.04.40 - Fax: 065/32.04.80

*Direction de Namur
Ressort: provinces de Namur et Luxembourg.
Avenue Reine Astrid, 39 - 5000 Namur - Tél.: 081/71.53.00 - Fax: 081/71.53.33

Pour en savoir plus sur la procédure d’urgence
puis cliquez sur inspection

 

Source : Extraits de « Brémond R. et Vuichard R. (1973) Paramètres de la qualité des eaux, Ministère de la protection de la nature et de l'environnement, SPEPE, Paris, 179 p ».

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 010/62 04 30 ou 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be