Contrat de rivière Dyle-Gette

dimanche 18 février 2018

Nos rivières ne sont pas des poubelles ! Agissons !

En avant ! Pour supprimer les dépôts de déchets le long des cours d’eau.

Des quantités invraisemblables de déchets sont abandonnées le long de nos rivières. La Ville de Jodoigne s’est associée au Contrat de rivière Dyle-Gette pour nettoyer ces dépôts de déchets ! Sur base de l’inventaire réalisé par le Contrat de rivière, différents points noirs prioritaires ont été choisis afin d’organiser un nettoyage et une sensibilisation des riverains concernés. Une première action a été planifiée en décembre 2009 et visait 5 lieux où des dépôts sont fréquents en bord de rivière : la rue du Stampia (Jodoigne), les berges du Gobertange (rue de Gobertange/rue du Ruisseau), du Piétrain (la rue Longue et la rue de la Vallée, entre la rue du Clerc, la rue du Flavier et la rue des Grands Prés), la rue de la Source à Zétrud-Lumay et la rue des Carrières à Dongelberg.


Il avait été demandé aux riverains via un toute boîte de rassembler les déchets (principalement des déchets verts, des tontes et branchages…) en des points accessibles par les ouvriers communaux. Le 14 décembre commençait l’enlèvement des matières soit au total 5 camions de déchets verts évacués et conduits au centre de compostage. Un grand merci aux riverains qui ont collaboré à cette action. Il est difficile de connaître le nombre de citoyens qui ont participé mais espérons que de nombreux riverains seront maintenant sensibilisés à la protection de la rivière. D’autres points noirs seront encore visés en 2010.





Pourquoi interdire les dépôts de déchets verts sur les berges ?

Bien que ces déchets soient « biodégradables », leur présence en bordure de cours d’eau pose  certains problèmes :
•    Ils menacent la stabilité des berges par asphyxie des plantes et pourrissement de leurs racines. Lors de circonstances météorologiques défavorables (pluies d’orage…), il peut en résulter comme conséquence dommageable, une déstabilisation des berges.
•     Ils empêchent le bon écoulement des eaux. Lors de ces mêmes circonstances météorologiques défavorables, ils peuvent former de mini-barrages qui retiennent les autres déchets flottants et provoquer une augmentation anormale du niveau des eaux, voire une inondation.
•    Ils participent à la pollution organique de l’eau. En effet, la biodégradation de ces déchets verts (production d’eau et de CO2) consomme de l’oxygène qui ne sera plus disponible pour la faune aquatique (eutrophisation).
•    Ils favorisent l’apparition de plantes nitrophiles exubérantes (orties, liserons…) au détriment des plantes caractéristiques des berges (baldingère, reine des prés, iris…) et de la faune qui leur est liée (libellules…). L’accès aux berges s’en trouve également plus difficile.

Qu’est-ce qu’un point noir prioritaire ?

Les points noirs repérés par le Contrat de rivière sont répertoriés en différentes catégories: de rejets d’eaux usées dans les cours d’eau (rejets d’égout public ou rejets d’habitations particulières), de dépôts de déchets (immondices, organiques, inertes, mixtes…), d’entraves à l’écoulement des eaux (arbres ou barrage en travers du lit), d’ouvrages d’art dégradés (ponts, murets,…), d’érosion de berges (naturelle ou due au piétinement par le bétail) ou de massifs de plantes invasives le long des cours d’eau. Suite à cet inventaire, les données ont été cartographiées et transmises pour informations aux différents gestionnaires des cours d’eau.

Favorisons les bons gestes quotidiens et protégeons notre rivière !

Le riverain est tenu de respecter la législation en vigueur :

  • Il est notamment interdit de jeter le long des berges ou dans le cours d’eau: des déchets ménagers, des encombrants (pneus, meubles, électroménagers, etc.), des déchets de remblais (terres ou déchets de constructions), des déchets verts (tontes de pelouses, tailles de haies). Toutes ces matières entravent l’écoulement de l’eau et altèrent sa qualité, de même quelles dégradent la végétation naturelle des berges. Elles sont la cause de pollutions olfactives et attirent les animaux indésirables.
  • Par ailleurs, il est obligatoire d’évacuer ses eaux usées dans le réseau d’égouttage public lorsque celui-ci existe et de se conformer au règlement régional d’assainissement  pour tous les autres cas.
  • Enfin, les pesticides et autres produits toxiques (fonds de peinture, vernis, solvants et huiles de vidange) sont très néfastes pour les plantes et animaux aquatiques.
  • Il est interdit de pulvériser des herbicides sur les cours d’eau et leurs rives.
  • De plus, l’élimination de tous ces produits toxiques dans les fossés, caniveaux ou toilettes est aussi interdite.

Tous les actes portant préjudice à l’environnement sont désormais soumis à un «régime juridique» en vertu duquel chacun de nous a des droits et obligations. Pour toute incivilité environnementale, vous risquez de vous voir infliger une amende administrative dont le montant varie suivant la catégorie de l’infraction (Décret du 5 juin 2008 relatif à la répression des infractions environnementales, règlement de Police Communale du 15 décembre 2009).

Utilisons le parc à conteneurs pour éliminer nos déchets (encombrants, déchets verts, emballages et restes de produits toxiques,…)

Parc à Conteneurs de Jodoigne, Zoning industriel Maladrerie, rue de l’Avenir, 10 à 1370 Jodoigne. Infos : www.ibw.be ou 0800/49.057
Horaire d’hiver (du 01:11 au 31:03): du lundi au samedi de 10h à 17h15
Horaire d’été  (du 01:04 au 31:10) : du lundi au vendredi de 11h à 18h15 et le samedi de 10h à 17h15

Cette action est coordonnée par la Ville de Jodoigne en collaboration avec le contrat de rivière :
Ville de Jodoigne, Service environnement : Bénédicte Maréchal, Eco-conseillère, 010/81.99.93 (Lu et Je) ;
Frédéric Ninane, agent constatateur des infractions environnementales 010/81.99.95 (Lu et Je).
Ville de Jodoigne, Service travaux : 010/81.99.45
Contrat de rivière Dyle-Gette, Isabelle Delgoffe  (Lu-Ma et Je)  Tél : 010/62.04.33 - Fax : 010/62.04.39  - Avenue de Wisterzee, 56, 1490 Court-Saint-Etienne
La brochure « guide de bonne pratique du riverain de rivière » est disponible au service environnement et via le contrat de rivière.









Article du bulletin communal de Jodoigne (février 2010)

 

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 010/62 04 30 ou 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be