Contrat de rivière Dyle-Gette

samedi 21 avril 2018

Halte aux dépôts de déchets

retour sur la campagne d'octobre 2013

Durant tout le mois d’octobre 2013, le Contrat de rivière Dyle-Gette a mené une ultime campagne de nettoyage des dépôts de déchets sur les Zones de Police des Ardennes-Brabançonnes et Nivelles-Genappe.  

C’était donc la dernière opération pilote initiée par le CRDG avant que les communes ne reprennent le flambeau.  Ce fut aussi la plus riche car elle a été marquée par une intéressante diversité des actions : chantiers de nettoyage, animations scolaires, placement de barrages flottants, exposition du Contrat de rivière…L’occasion aussi de renforcer les collaborations, on ne peut plus utiles et indispensables à notre travail.

Retour sur cette campagne bien nécessaire pour améliorer la situation le long de nos rivières !

Remontons un peu dans le temps : depuis 2009, ce sont 20 sur les 23 communes du Contrat de rivière Dyle-Gette (réparties sur 8 zones de police distinctes) qui ont répondu favorablement à cette initiative du CRDG.

Pour rappel, l’objectif de ces opérations "hate aux déchets" vise la résolution des points noirs, principalement au niveau des déchets déposés le long des cours d’eau : déchets verts (tontes de pelouse et branchages), inertes (gravats, briquaillons) et divers ainsi que la sensibilisation des riverains.

Une campagne et un geste simplement … indispensables !

Les services Environnement et Travaux des communes concernées par ces opérations ont entre autres, pour objectif de sensibiliser les riverains à la problématique de l’abandon de déchets notamment en bordure de cours d’eau, à la préservation du cadre de vie, ainsi qu’aux sanctions prévues en cas de non-respect des règlements en vigueur, avec la collaboration des agents constatateurs ou de la police locale.

En effet, les conséquences de ces incivilités ne sont pas anodines : elles causent des dommages plus ou moins graves à la rivière. C’est ainsi par exemple que les déchets verts abandonnés ou jetés à proximité ou dans les cours d’eau provoquent une déstabilisation des berges, une pollution de l’eau, entravent l’écoulement, favorisent la prolifération de plantes indésirables (orties, liserons…) et sont aussi la cause de l’eutrophisation du cours d’eau.

Les déchets divers, inertes, encombrants,… enlaidissent considérablement nos rivières et la plupart forment des « bouchons » en augmentant ainsi les risques d’inondations.

De bonnes raisons pour se focaliser sur l’importance de cette problématique et inciter les communes à s'impliquer dans le cadre du Contrat de rivière, avec une volonté concrète de résoudre les différentes atteintes au cours d’eau.

Quelques données issues de l’inventaire CRDG des dépôts de déchets dans le bassin Dyle-Gette (23 communes)

Nombre total de dépôts de déchets recensés entre 2001 et 2012 : 478
Nombre total de dépôts de déchets déjà nettoyés ou disparus depuis 2001 : 119
Nombre total de dépôts de déchets encore à résoudre sur le territoire des Zones de Police des Ardennes-Brabançonnes et Nivelles-Genappe :
  o Beauvechain : 5
o Chaumont-Gistoux : 7
o Grez-Doiceau : 4
 (7 dépôts ont été traités entre février et mai 2013)
o Genappe : 30 dont 9 traités en octobre 2013
o Incourt : 12

 Petit retour sur l’action d’octobre 2013 :

À Incourt : à l’occasion de la semaine «Sentes» à Opprebais, une exposition «tout public» du Contrat de rivière s’est tenue à la Maison de la Nature, du 27 septembre au 6 octobre. Une soixantaine d’enfants de l’école communale d’Opprebais ont pu la visiter. Ils ont également eu la chance de participer à des animations assurées par Léopold Dethier et Isabelle Lemaître qui leur ont expliqué l’importance de respecter et de préserver nos rivières.

Mi-octobre, le service Environnement de la commune s’est rendu sur les rives du Piétrebais, de l’Orbais et du Thorembais pour aller à la rencontre des habitants et leur déposer en main propre un courrier visant à la résolution des dépôts de déchets constatés.


Merci tout spécialement à Nathalie Delacroix (Echevine de l’environnement) et à Eric van Zeebroeck (conseiller communal) pour leur implication et leur aide dans cette action à Incourt.

Expo Incourt 003 anim-incourt 0015 anim-incourt 0021

À Beauvechain : du 8 octobre au 8 novembre, les riverains de la Néthen ont pu voir se remplir les deux barrages flottants installés rue du Grand Brou (à Tourinnes) et Chaussée de Louvain (à Hamme-Mille).

A peine installé, le barrage situé à proximité de la Chaussée se remplissait déjà de canettes et autres détritus. La Commune suspecte une source de pollution en amont, le barrage situé rue du Grand-Brou a été déplacé à cet effet. Rien de bien concluant à cette heure.

Un riverain du Schoorbroeck (à l'Ecluse) a également reçu un courrier personnalisé l’invitant à retirer dans des délais impartis ses déchets déposés en bordure de cours d’eau. Affaire à suivre.

Une amélioration de la faune aquatique locale, très probablement due à la mise en service récente de la station d’épuration IBW de Hamme-Mille a pu être avancée.  Il doit s’ensuivre un effort des riverains afin de lutter contre, l'abandon ou le dépôt sauvage de déchets le long des berges.

Merci tout spécialement à Vincent Bulteau pour son implication dans le bon déroulement de cette action à Beauvechain.

barrages-beauvechain-008 barrages-beauvechain-002 barrages beauvechain 008

 À Chaumont-Gistoux : 3 lieux de dépôts sauvages ont pu être nettoyés grâce à l’aide du Service Environnement : un dépôt sauvage accessible par terrain privé sur le Ry d’Inchebroux, un dépôt sauvage historique sur terrain communal en bordure du Nélo et un dépôt sur terrain privé le long du Ry des Papeteries.

Plusieurs entraves à l’écoulement ont pu aussi être levées.

Ce n’est pas moins d’un petit camion de déchets de toute nature que le parc à conteneurs de l’IBW à Perwez a pu accueillir suite à ce nettoyage.

A l’avenir, le site concerné en bordure du Ry d’Inchebroux fera l'objet d'une attention soutenue : un panneau sera placé signalant aux riverains que le site a été nettoyé et sera dorénavant sous haute surveillance communale et des riverains voisins.

L’agent constatateur a également adressé des courriers nominatifs aux riverains concernés, afin qu’ils participent à l’enlèvement de leurs déchets en bordure de cours d’eau.

Merci tout spécialement à Laurent Chavanne (agent constatateur), à Marie-Laurence Serret (éco conseillère) ainsi qu’aux ouvriers du service environnement pour leur implication dans cette action.

Chaumont-Gistoux-3 Chaumont-Gistoux-4 Chaumont-Gistoux 2

 À Genappe : c’est sur le site du Parc communale e la Dyle à l’entrée de Genappe centre qu’un barrage flottant a été installé du 7 octobre au 5 novembre. A la grande surprise des autorités communales, le barrage n’a pas accueilli tant de déchets qu'attendus. Serait-ce une bonne nouvelle sur le plan de la conscientisation de la population?  Quoi qu'il en soit, si les déchets ont été peu nombreux dans le barrage, un rapide examen des déchets enfouis dans la vase ou les berges de la Dyle à cet endroit eut pour effet d'atténuer quelque peu l'enthousiasme ambiant...

Par contre, les animations spécialement axées sur les déchets ont récolté beaucoup de succès. Une centaine d’enfants issus de différentes écoles avoisinantes ont pu participer à divers ateliers proposés par Isabelle Lemaitre.

C’est en réponse au courrier du service Environnement qu’un riverain a amené plusieurs m3 de déchets verts en bordure de voirie. Le service Travaux a emporté gratuitement et uniquement à cette occasion les déchets verts afin de les acheminer au centre de compostage IBW de Basse-Wavre.

D’autres riverains recevront sans doute un rappel de la police locale afin de procéder de même, mais cette fois à leurs frais.

Trois sites propices aux déchets clandestins ont été nettoyés par le service Travaux. Ces sites seront également "décoré" prochainement par un panneau signalant aux riverains que l’endroit est dorénavant sous haute surveillance de l’agent de police locale.

La Ville de Genappe entend bien poursuivre les personnes qui continueront à faire preuve de comportements inciviques via son règlement communal qui sera prochainement d’application.

Merci tout spécialement à Marianne Janssens (Echevine de l’environnement), à Aude Roland (éco conseillère), à Alain Dave (inspecteur de police judiciaire), ainsi qu’aux ouvriers du service Travaux pour leur implication dans cette action citoyenne.

barrage-genappe barrage-genappe02 Genappe2
OFNIS-genappe 0019 genappe-barages 0026 OFNIS-genappe 0030

 À Grez-Doiceau : C’est dans un 1er temps (dès le 8 octobre) sur le Train dans le centre de Grez-Doiceau que les riverains et écoliers riverains ont été surpris par la présence d'un barrage flottant.

L’agent constatateur et l’éco-conseillère ont assuré les animations, ainsi qu’une activité spécifique à l’occasion de l'opération «place aux enfants». C’est ensuite à Nethen, sur la Nethen, du 24 octobre au 8 novembre que le barrage a été déplacé.

D’autres écoles avoisinantes ont pu prendre part aux activités.

Sur cette courte période, le barrage a néanmoins pu retenir l'équivalent d’un sac poubelle de déchets de toute nature.

Les riverains concernés par les dépôts de déchets en bordure de cours d’eau ont sans doute déjà reçu la visite de l’agent constatateur.

grez2 grez Grez-doiceau

Merci tout particulièrement à Charles Lambert (agent constatateur) et à Claudia Bouxain (éco-conseillère) pour leur aide dans cette action.

Nos nouveaux outils de promotion « Sus aux OFNI’s !*» ont fait leur apparition.
*
O
bjets Flottants Non Identifiés

La campagne CRDG / Zones de Police Nivelles-Genappe et Ardennes Brabançonnes s’est inscrite dans une action plus globale, soutenue par la Région wallonne.

En effet, 8 autres Contrats de rivière ont participé à des opérations similaires.  En octobre, le CR Semois-Chiers (Province du Luxembourg), le CR Senne (Province du Brabant wallon et du Hainaut), le CR Lesse (Province de Luxembourg et de Namur) ont emboité le pas en dépassant ainsi largement le bassin Dyle-Gette.

On ne peut que s’en réjouir !

En effet l’abandon sauvage et incontrôlé des déchets nuit gravement à l’environnement, jusqu’à créer le « 7ème  continent » d’OFNI’s au cœur de l’Océan Pacifique, où les déchets plastiques s’accumulent sur une surface de près de 3,5 millions de km2 !

Soyons tous vigilants et disons halte à la planète plastique !

ofni1  ofni2

Et la suite ?

Nous remercions également l’Intercommunale du Brabant wallon d’avoir accepté d’accueillir gratuitement les déchets triés issus de la campagne de nettoyage,  ainsi que les gestionnaires des cours d’eau régionaux et provinciaux qui ont donné leur feu vert pour le placement des barrages flottants.

Certains riverains ont pris l'habitude de renforcer ponctuellement les berges des cours d'eau avec des matériaux hétéroclites, particulièrement de mauvais "foût" : penus, sommiers, radiateurs, briques, et broques... Cette pratique doit aussi cesser.

Des perspectives de collaboration entre le CRDG et la Province du Brabant wallon sont en cours de discussion.
 
La balle est maintenant dans le camp des communes afin de pérenniser ces initiatives visant à réduire le nombre de points noirs « déchets » en bordure de cours d’eau.Le matériel de sensibilisation peut être mis à disposition des communes désireuses de poursuivre les actions de sensibilisation.

18 communes sur 23 se sont déjà dotées des règlements communaux nécessaires afin de lutter contre l’incivisme, à qui le tour ?

Merci aussi aux citoyens qui, en préservant les berges des cours d’eau, améliorent notre cadre de vie et font preuve d’éco-civisme !

Intéressé par le sujet ? Contactez Isabelle Delgoffe - Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 010/62 04 30 ou 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be